> contactez nous
Faire un don

La première année de l’école Al Fitra : « une réussite » selon la Directrice
14 - 06 - 2016


sortie Paris Tour Eiffel

La première année de l’école Al Fitra touche à sa fin, l’heure est au bilan. Un bilan positif dont se félicite Céline Benfyala, directrice de l’école Al Fitra : « Après une période d’adaptation, nous avons atteint notre rythme de croisière. Il y a certes beaucoup de choses à améliorer, mais le fait que nous ayons mené cette première année à son terme constitue en soi une véritable réussite. »

Mme. Benfyala souligne les progrès réalisés par les élèves grâce à l’investissement des institutrices et des bénévoles – dont une maman d’élève présente au quotidien – qui ne comptent pas leurs heures pour offrir aux élèves un cadre éducatif orienté vers les valeurs républicaines d’ouverture intellectuelle et culturelle. Une sortie pédagogique à Paris a ainsi été organisée pour tous les élèves de l’école Al Fitra. Après une visite de la Grande mosquée de Paris, les enfants ont découvert le Muséum national d’Histoire naturelle puis la Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes, avant de profiter d’une promenade en bateau-mouche sur la Seine pour enfin conclure la journée au pied de la tour Eiffel.

La fête de fin d’année de l’école Al Fitra fut également un moment fort de cette première année scolaire. Des représentations artistiques aux activités sportives en passant par les expériences scientifiques, les élèves ont exposé avec fierté et enthousiasme, sous les yeux pétillants de leurs parents, une large palette de leurs talents et des compétences développées durant l’année. « Un esprit sain dans un corps sain, » voilà une maxime qui représente bien l’esprit de l’école Al Fitra. Nous espérons ainsi que la ville nous accompagnera à la rentrée prochaine dans cette ambition, en mettant à disposition de l’école une salle de sport, notre demande étant jusqu’alors restée sans réponse.

La première année de l’école Al Fitra a également été l’occasion, après les soubresauts ayant entouré son ouverture, de confirmer la légalité et la légitimité de l’école sur le plan juridique. Le parquet a en effet classé sans suite le signalement effectué par la ville auprès du Procureur de la République de Lille, Thierry Pocquet du Haut-Jussé, qui indique dans un article paru dans la Voix du Nord le 28/04/2016, qu’il y a bien eu « régularisation et mise en conformité », rappelant l’avis favorable rendu par la commission de sécurité. Cette déclaration du Procureur de la République atteste du sérieux, de la rigueur et du professionnalisme avec lesquels les responsables de l’association ALFITRA ont mené à bien ce projet.

Cette année fut éprouvante autant que stimulante, et nous continuerons à honorer le soutien et la confiance que vous nous avez accordés, en nous armant de patience, de persévérance et de cohésion pour progresser..En cette fin d’année, le mois béni de Ramadan nous permet de recharger les batteries et faire le plein d’énergie pour une nouvelle année qui promet d’être bien remplie.

L’équipe Al Fitra vous souhaite un excellent mois de Ramadan. Ne nous oubliez pas dans vos invocations et vos dons, qui restent essentiels à la pérennité de l’école Al Fitra


La rentrée de l'école Al Fitra : une journée riche en émotions
03 - 09 - 2015


classe primaire ce1

Ce mardi 1er septembre, eut lieu la rentrée de l’école privée Al Fitra, la première de beaucoup d’autres inshaAllah Les sourires des enfants, à la fois enthousiastes et fiers d’être les premiers élèves de la première école primaire musulmane du Nord-Pas-de-Calais, ont soudainement donné vie et illuminé, après de longs mois de labeur, l’école Al Fitra. L’émotion se lisait également sur le visage de leurs parents, que nous remercions pour la confiance qu’ils nous ont accordée en nous confiant ce qu’ils avaient de plus précieux.

Après l’accueil des familles, les élèves ont regagné leurs classes respectives, joliment décorées, sous les yeux de leurs institutrices – Mesdames Coraline, Fayda, Keltoum et Mounira – aussi heureuses et stressées que leurs élèves en ce jour de rentrée un peu particulier. « Je n’ai pas vu la journée passer » confie Madame Céline, directrice de l’école Al Fitra, au terme d’une journée éprouvante autant qu’enthousiasmante. Nous demandons à Allah de guider et faciliter l’équipe pédagogique dans ses missions, orientées vers l’épanouissement des élèves.

Après Allah, nous remercions toutes les personnes qui ont contribué, chacune à leur manière, à la concrétisation de ce beau projet pour la communauté et la société dans son ensemble. Vous – bénévoles, donateurs, conseillers – qui avez donné de votre temps, votre argent, vos talents, pour écrire une page de l’Histoire. Car Al Fitra, c’est plus qu’une simple école. C’est le symbole d’une communauté musulmane française engagée et citoyenne, assumant fièrement son identité et contribuant activement au développement de notre société.

Que de chemin parcouru depuis les prémices de ce projet, mais la route est encore longue. Et certes semée d’embûches. Nous devrons rester unis, mobilisés et déterminés face aux défis. La cohésion sera la clé. Il nous faudra persévérer pour inscrire durablement l'école Al Fitra dans l'espace républicain et citoyen. Vous l’aurez compris, l’aventure n’est pas finie. Et votre soutien sera essentiel pour qu’elle soit belle.

« Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences » écrivait Françoise Dolto.


L'équipe Al Fitra mobilisée pour l'ouverture de l'école
30 - 08 - 2015


C’est avec un grand étonnement autant qu’une profonde incompréhension que nous avons pris connaissance des déclarations qu'aurait faites M. Gauthier Desplanque, premier adjoint au maire d’Halluin, selon un article paru ce samedi 29 août 2015 dans Nord Éclair et La Voix du Nord (Lire l’article) .

Comme l'indique d'emblée le titre de l’article, la commission de sécurité communale hygiène et sécurité a émis un avis favorable pour l’ouverture des locaux au public, qui devrait être entériné dans quelques jours en commission plénière. Cette commission de sécurité avait été convoquée par Monsieur le maire d’Halluin, afin de s’assurer de la bonne réalisation des aménagements sollicités suite aux visites antérieures des commissions préfectorale et communale.

Cette décision reflète le professionnalisme, la rigueur et la détermination avec lesquels les membres de l’association ALFITRA ont conduit l’ensemble du processus administratif devant permettre l’ouverture de l’école privée Al Fitra à la rentrée scolaire 2015. Selon l’article publié par Nord Éclair et La Voix du Nord, M. Gauthier Desplanque affirme que les services municipaux n’auraient pas reçu la déclaration d’ouverture de l’école privée Al Fitra, fait que nous réfutons totalement.

En effet, une déclaration d’ouverture a bel et bien été envoyée à la mairie d’Halluin en janvier 2015, nous avons d'ailleurs en notre possession le récépissé de déclaration faisant foi, remis par les représentants municipaux à l'occasion d'une visite dans nos locaux. Nous rappelons de plus qu’une déclaration d’ouverture a parallèlement été envoyée à la Préfecture du Nord, au Procureur de la République ainsi qu’à l’Académie de Lille, conformément aux textes en vigueur.

Ces allégations sont d’autant plus surprenantes que M. Gauthier Desplanque, présent lors du passage de la commission préfectorale le 27 aôut dernier, n’a alors nullement évoqué l’absence de déclaration d’ouverture pas plus qu’il n’a remis en cause l’ouverture de l’école à la rentrée scolaire prochaine. Nous tentons donc actuellement de joindre Monsieur le maire d’Halluin, afin d’éclaircir la situation au plus vite quant aux propos relayés par Nord Éclair et La Voix du Nord.

Ce sont en effet aujourd’hui près de 80 familles plongées dans l’inquiétude qui comptent sur la Ville et son maire pour assurer une rentrée scolaire paisible à leurs enfants. Ce sont également des centaines de citoyens - bénévoles et donateurs - mobilisés depuis plusieurs mois pour la concrétisation de ce projet républicain, qui se trouvent dans l’incompréhension. Mais plus grave encore, ce sont surtout près d’une centaine d’élèves de la République qui pourraient, dans quelques jours, être mis au ban des bancs de l’école.


L’école privée Al Fitra ouvrira bien à la rentrée 2015
09 - 07 - 2015


Dès le début de l’année 2015, les démarches administratives pour l’ouverture de l’école privée Al Fitra ont été engagées auprès des différentes autorités compétentes. Une déclaration d’ouverture a ainsi été adressée à la Mairie d’Halluin, à la Préfecture du Nord, au Procureur de la République et à l’Académie de Lille. En parallèle, la commission de sécurité préfectorale a statué sur l’ouverture de l’école au public en rendant un avis favorable.

Le maire d’Halluin a fait usage de son droit, conformément à l’article L441-1 du Code de l’Éducation, de former opposition à la déclaration d’ouverture de l’école. Les aménagements nécessaires ont été réalisés afin de nous conformer aux dispositions légales et réglementaires en vigueur. Nous prenons également en considération l’ensemble des recommandations afin d’améliorer notre cadre éducatif.

Nous partageons en effet le souci d’accueillir les élèves dans le meilleur cadre éducatif afin de favoriser leur épanouissement au sein de notre établissement. Car l’école Al Fitra sera avant tout, au même titre que l’ensemble des écoles de la République, un lieu de formation des citoyens de demain. Des citoyens que nous voulons éclairés, ouverts et responsables. Des citoyens qui arboreront fièrement les valeurs de la République et contribueront au développement de notre société.

Suite aux échanges tenus lors du Conseil municipal du 30 juin 2015*, nous assurons les élus de la ville d’Halluin, les Halluinois ainsi que l’ensemble de nos concitoyens, de notre volonté de promouvoir les valeurs de la République au nom du bien vivre ensemble. C’est à ce titre que nous dénonçons les phénomènes de violence multiple en milieu scolaire – phénomènes auxquelles l’école de la République ne saurait évidemment se réduire – et saluons les efforts menés par le ministère de l’Éducation Nationale afin de les enrayer.

Parce que notre projet se développe en complémentarité des écoles existantes, nous invitons l’ensemble des représentants politiques et acteurs éducatifs locaux à un dialogue constructif et serein. Nous appelons également les médias à entretenir ce climat apaisé en veillant à faire preuve de la responsabilité et de la rigueur qui incombent à leur honorable fonction, en particulier lorsqu’il s’agit de traiter de sujets particulièrement propices aux dérives populistes.

*échange au sujet de l’école Al Fitra à partir de 3h21